Une ou des langues des signes ?

Le portail d'information sur les sourds (www.sourds.net) nous rappelle qu'il n'y a pas de langue des signes universelle, commune à tous.

L'article, intitulé 'Les langues signées sont plurielles', indique que les langues gestuelles se sont développées à différents endroits, sans que ceux qui les ont conçues se concertent. Ainsi, les langues des signes n'ont ni le même lexique (un même geste ne désigne pas forcément la même chose), ni la même syntaxe (l'ordre des signes varie selon les langues). Par exemple, en langue des signes américaine, la négation vient avant le verbe. Dans d'autres langues gestuelles, elle viendra après.

À noter : le site Ethnologue.com recense à ce jour 126 langues des signes différentes, dont la langue des signes des aborigènes d'Australie, les langues des signes de Bamako, d'Hô-Chi-Minh-Ville (Saigon) et d'Hanoï, la langue des signes éthiopienne, celle correspondant au pidgin d'Hawaï, la langue des signes maritime (parlée en Nouvelle-Écosse) ou la langue des signes des Indiens des Grandes plaines, aux États-Unis. La Suisse compte à elle seule trois langues des signes, respectivement pour l'allemand, le français et l'italien.

Technique...

Très intéressant mais manque un flux RSS...

Flux RSS de Quiproquo

Le flux RSS de Quiproquo est disponible à l'adresse http://hades-presse.com/quiproquo/rss.xml.