Répondre au commentaire

Le français en chute hors Québec

Le pourcentage de familles hors Québec dont la langue parlée à la maison est le français a décliné lentement mais sûrement au cours des dernières décennies.

Le nombre de résidences manitobaines où le français était le plus souvent la langue d'usage a chuté de 1% entre 2001 et 2006 selon les données du dernier recensement de Statistique Canada. L'Ontario a quant à elle noté une baisse de 0,2% et le taux en Saskatchewan a chuté de 12%. Dans la seule province canadienne officiellement bilingue, le Nouveau-Brunswick, une baisse de 1,6% a été observée.

Un rapport de Statistique Canada datant de 2007 révèle qu'en dehors du Québec, la prédominance du français dans toutes les sphères sociales est une réalité seulement au sein de populations francophones de certaines régions du Nouveau-Brunswick et de l'Ontario situées à proximité de la frontière québécoise.

Répondre

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage